IMASUD [ANR], « Suds » imaginaires, imaginaires des « Suds ». Héritages, mémoires, représentations en Méditerranée
Coordination :
Maryline Crivello

Suds imaginaires http://dakirat.hypotheses.org/

« Suds » imaginaires, imaginaires des « Suds »
Héritages, mémoires, représentations en Méditerranée

La Méditerranée de référence est la Méditerranée euro-arabe ou euro-musulmane qui constitue un excellent champ d’entraînement au raisonnement géopolitique en général, puisque son étude oblige à tenir compte de la localisation d’une très grande variété d’héritages historiques et à combiner des rapports de force d’envergure très différente, depuis les conflits locaux jusqu’aux rivalités planétaires. Le programme traite des questions mémorielles au cœur du débat public d’aujourd’hui. Jamais, sans doute, le rôle social et politique de l’histoire, comme mode d’écriture du passé, n’avait de ce fait été posé dans le débat public avec autant d’acuité, comme le montrent en France les prises de position contradictoires de la communauté historienne contre les « lois mémorielles » et le débat sur la mémoire coloniale et ses imaginaires. Il s’appuie sur la pensée de Paul Ricœur, qui en faisant dialoguer la philosophie et l’histoire, a mis en lumière la dimension narrative du discours historique.

 

A partir de la problématique générale définie ci-dessus, l’objectif serait de bâtir un projet collectif autour de deux axes :

1. « Lieux de mémoire », imaginaires des lieux en Méditerranée

  • A rebours d’une conception commune du lieu patrimonial comme réceptacle d’une identité figée sur l’énonciation de son passé, nous voulons porter attention au caractère éminemment construit et processuel de l’acte qui, depuis la remémoration du passé historique, conduit à l’identification du « lieu mémoire », mais probablement aussi aux potentialités créatrices du lieu lui-même. Le lieu alors devient éminemment créateur, qui autorise l’histoire en la manifestant, et produit ainsi du sens, du lien, du territoire, du consensus, mais aussi du conflit. De ces lieux l’on proposera à titre indicatif une typologie ouverte : lieux et fouilles archéologiques, monuments commémoratifs, hauts lieux, lieux témoins, figures et objets emblématiques… Une telle typologie se fonde sur la nature du lien entre le lieu et la collectivité ; l’un des objectifs sera précisément de questionner la substance de ce collectif auquel le récit du lieu renvoie.
  • L’attention sera également portée sur des situations de contact dans lesquelles des lieux de pèlerinages et des figures de la sainteté mettent en communication des religions différentes dans les rives méridionales et orientales de la Méditerranée. Contrairement aux idées reçues concernant l’étanchéité des monothéismes en Méditerranée, des formes de porosité semblent se profiler là où il y a une situation composite du point de vue des appartenances religieuses. Les lieux et les figures qui président à ces formes de cohabitation entre chrétiens, juifs et musulmans apparaissent dotés d’une ambivalence qui est aussi pourvoyeuse de marges de manœuvre pour l’inventivité des pratiques religieuses. La cohabitation interreligieuse n’est cependant jamais entièrement dissociée d’éléments potentiellement conflictuels. La tolérance n’exclut pas des éléments d’antagonisme, et le partage s’imbrique avec la compétition. L’interaction dans les sanctuaires ambigus est le résultat d’une balance délicate entre des composants contradictoires.

2. Mémoires de conflits et conflits de mémoires

Si les stratégies de reconstructions d’identités sont complexes en temps de paix, elles le sont encore plus en temps de conflit, lorsque les revendications identitaires prennent un tout autre poids. En effet, les conflits se traduisent par la guerre, l’assassinat politique, le terrorisme, mais aussi le viol, les mutilations et les actes les plus barbares. Quels sont cependant les moyens d’être ensemble qui subsistent et peuvent continuer à fonctionner, voire être réactivés une fois la paix survenue ? Comment les déplacements de populations interfèrent avec ces dynamiques ? Il s’agit là de rechercher les mécanismes qui, sans raison apparente, se déclenchent pour permettre l’arrêt ou la suspension d’une violence. Comment et à partir de quel moment la violence cesse d’avoir du sens, pour devenir aux yeux de ses propres acteurs un non-sens ? Des éléments de réponse à ces questions sont nécessaires pour tenter de comprendre comment se reconstruit le lien rompu et la trame disloquée (par exemple en Algérie).
On effectuera également une analyse des interférences entre histoires nationales et mémoires identitaires, notamment à partir de la problématique berbère qui, pendant longtemps, a été considérée comme un objet qui n’avait pas sa place dans les productions historiographique. Cela permettra de mener une étude de cas autour des conflits générés par les enjeux de mémoire. Nous nous proposons d’étudier les deux formes de narrations historiques qui se trouvent en concurrence dans deux pays du Maghreb : l’Algérie et le Maroc.
Le processus de nationalisation des sociétés a laissé partout des traces profondes et de multiples traumatismes. C’est cette réalité historique là qui justifie que l’on confronte les unes aux autres ces mémoires en souffrance des peuples de la Méditerranée (en particulier en Israël/Palestine). Celle-ci semble donc représenter un terrain privilégié pour qui cherche à comprendre à quelles conditions ces conflits identitaires peuvent trouver un début de résolution. Ces mémoires antagonistes peuvent-elles cesser d’être un obstacle au rapprochement des peuples et au contraire contribuer à apaiser les blessures à vif à la source de ces conflits ? C’est ici que le travail de mémoire entrepris ici ou là contribuerait à faire évoluer le sens que chaque communauté (nationale) donne à son passé pour le présent, de façon à devenir davantage compatible avec celui du voisin.

Imasud regroupe les laboratoires Telemme et Idemec de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix-en-Provence (France), le CEA d’Alexandrie (Egypte) et le CMSS de Casablanca (Maroc). Suite aux premières rencontres des chercheurs et des premiers éléments d’évaluation, le projet a été structuré selon trois axes :
Les lieux religieux partagés : mémoires, convergences et antagonismes (Responsable Dionigi Albera)
Conflits de mémoires et travail de mémoire (Responsables Mohammed Tozy et Mohamed El Ayadi)
Héritages et processus mémoriels (Responsables Jean-Yves Empereur et Maryline Crivello)

 

Dernières nouvelles du blog

Radio Suisse Romande : « La place Jamâa Lafna (Patrimoine de l’humanité) », avec Abdelmajid Arrif

mardi 10 mai 2011
ECOUTER L’EMISSION En février 2011, à Marrakech, David Collin tendait son micro pour « Babylone » à Abdelmajid Arrif, ethnologue marocain, chercheur à Aix-en-Provence (Maison méditerranéenne des sciences de l’homme), afin d’évoquer le patrimoine oral de la Place Jamâa Lafna, devenu en l’an 2000, patrimoine mondial de l’humanité sous l’égide de l’UNESCO. La diffusion de cet entretien (le mardi 10 mai 2011) réalisé dans un restaurant de la place, prend aujourd’hui une signification particulière, quelques jours après l’attentat perpétré dans un café voisin, et qui a … Continuer la lecture de Radio Suisse Romande : « La place Jamâa Lafna (Patrimoine de l’humanité) », avec Abdelmajid Arrif

lire la suite...

Projets radiophoniques : RSR / IMASUD

lundi 04 avril 2011
http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/babylone/ Outre la diffusion à venir – ce mercredi 6 avril – de l’entretien avec Daho Djerbal, l’émission « BABYLONE » (Radio Suisse Romande) et David Collin continuent de valoriser les travaux universitaires de plusieurs chercheurs de l’ANR IMASUD. En mai prochain, sera diffusé un entretien avec l’ethnologue Abdelmajid Arrif (MMSH) enregistré sur la place Jemaa el Fnaa en marge du colloque de Marrakech (1-3 mars). Par ailleurs, ce colloque a également fait germer un projet de documentaire radio d’après le livre « Casablanca », dirigé par Michel … Continuer la lecture de Projets radiophoniques : RSR / IMASUD

lire la suite...

Radio Suisse Romande : « L’Algérie face à la révolte », avec Daho Djerbal

lundi 04 avril 2011
L’Algérie face à la révolte L’émission « Babylone », sur la Radio Suisse Romande (RSR) reçoit chaque semaine un invité (scientifique, philosophe, historien, homme de culture et de passion) qui partage avec nous son expérience et son regard sur le monde d’aujourd’hui. Au cours du colloque IMASUD qui s’est tenu à Marrakech du 1er au 3 mars, le journaliste David Collin a eu un entretien avec Daho Djerbal, professeur d’histoire à l’université de Bouzaréah, chercheur et directeur de la revue Naqd. lien : http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/babylone/?date=06-04-2011

lire la suite...

Radio Suisse Romande : « Une histoire de la forêt », avec Martine Chalvet

jeudi 24 mars 2011
Dans l’élan du colloque de Marrakech, l’émission « Babylone », de la Radio Suisse Romande, propose un entretien de David Collin avec l’historienne Martine Chalvet, auteure de « L’Histoire de la forêt », paru aux éditions du Seuil. Étroitement mêlée à celle des hommes, l’histoire de la forêt nous permet de mieux saisir l’importance d’un espace qui suscite passions et conflits depuis la Préhistoire. De la chasse et à la cueillette à l’exploitation du bois, du refuge pour les bannis aux sorties du dimanche, de la déforestation au … Continuer la lecture de Radio Suisse Romande : « Une histoire de la forêt », avec Martine Chalvet

lire la suite...

« Je me souviens… de la Méditerranée » à Aubagne, le 23 mars 2011

mercredi 16 mars 2011
Les dix premiers films de la collection « Je me souviens… de la Méditerranée » seront présentés le 23 mars à 18 heures, au théâtre le Comœdia à Aubagne, dans le cadre du Festival International du Film d’Aubagne. Cette collection a été conçue par Maryline Crivello dans le cadre de l’ANR IMASUD. Ces films courts, récits de vie, témoignages de mémoires individuelles, ont été réalisés par les étudiants du Master SATIS à Aubagne, et par ceux de l’Académie libanAise des Beaux-Arts (ALBA, Université de Balamand, Beyrouth). … Continuer la lecture de « Je me souviens… de la Méditerranée » à Aubagne, le 23 mars 2011

lire la suite...

Le Colloque de Marrakech en Images

dimanche 13 mars 2011
Le colloque de l’ANR IMASUD s’est déroulé du 1er au 3 mars à la faculté de Lettres de Marrakech :

lire la suite...

Emission radio « Babylone » : Réinventer le lien dans les pays du Maghreb (9 mars)

mercredi 09 mars 2011
Réinventer le lien dans les pays du Maghreb http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/babylone/?date=09-03-2011 L’émission « Babylone », de la radio suisse RSR, nous propose ce mercredi 9 mars 2011 une table ronde enregistrée à Marrakech par David Collin, à l’occasion d’un colloque portant sur « la réinvention du ‘lien’ en Méditerranée. Figures, formes, métamorphoses », organisé par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) Imasud (Imaginaires du Sud). Avec Mohammed Tozy (anthropologue), Karima Dirèche (historienne), Yazid Ben Hounet (anthropologue sociale algérien) et Mustapha Laarissa (philosophe). Après la révolte des pays arabes, du Maghreb … Continuer la lecture de Emission radio « Babylone » : Réinventer le lien dans les pays du Maghreb (9 mars)

lire la suite...

Processus patrimoniaux et réinvention du territoire « Enjeux de patrimoine, enjeux de mémoire dans la vieille ville de Rhodes »

jeudi 17 février 2011
Processus patrimoniaux et réinvention du territoire « Enjeux de patrimoine, enjeux de mémoire dans la vieille ville de Rhodes » Pierre Sintès (Université de Provence – TELEMME) DOCUMENTS ÉLECTRONIQUES COMPLÉMENTAIRES A SA COMMUNICATION AU COLLOQUE IMASUD DE MARRAKECH Photographie n°1 Un panneau public dans la vieille de ville de Rhodes. On y note la présence des logos de différentes institutions : l’Unesco qui a classé la vieille ville de Rhodes au patrimoine mondiale depuis 1988, l’organisation des villes membres de la liste de l’héritage mondial, … Continuer la lecture de Processus patrimoniaux et réinvention du territoire « Enjeux de patrimoine, enjeux de mémoire dans la vieille ville de Rhodes »

lire la suite...

Colloque international : La réinvention du « lien » en Méditerranée (Marrakech, 1-3 mars 2011)

mardi 01 février 2011
Colloque international de l’ANR Imasud « Suds imaginaires, imaginaires des Suds : héritages, mémoires et patrimoine en Méditerranée » Marrakech – 1-3 mars 2011 La réinvention du « lien » en Méditerranée Figures, formes, métamorphoses Comment questionner la façon dont s’articulent religieux et politique, sous leur double aspect de pratiques individuelles et collectives? Quels sont les dispositifs et les formes de médiation qui ont accompagné  la volonté d’instaurer une réconciliation nationale centrée sur la remémoration des exactions vécues par les victimes ? Sur quels critères idéologiques, politiques, … Continuer la lecture de Colloque international : La réinvention du « lien » en Méditerranée (Marrakech, 1-3 mars 2011)

lire la suite...

« Jamaa Lafna. Place publique pour une parole publique ou le territoire du mal-entendu », par Abdelmajid Arrif

lundi 13 décembre 2010
Source : Mediamed, Ressources multimedia en sciences humaines sur la Méditerranée. La place Jamaa Lafna fût décrétée en 2000 « patrimoine oral mondial ». La richesse de la culture orale qui s’y déploie en cercles fut reconnue et défendue par Juan Goytissolo dans un article paru dans le Monde diplomatique. L’oralité qui s’offre la place Jamaa Lafna comme lieu de performance et de spectacles et s’offre aux touristes, marocains ou étrangers, et aux passionnés de la halqa est par définition fragile, évanescente, se réalisant dans … Continuer la lecture de « Jamaa Lafna. Place publique pour une parole publique ou le territoire du mal-entendu », par Abdelmajid Arrif

lire la suite...

« Elections au Maroc, entre partis et notables (2007-2009) »

lundi 06 décembre 2010
Publication de l’ouvrage : Élections au Maroc, entre partis et notables (2007-2009) sous la direction de Mohamed Tozy. « L’expérience politique marocaine actuelle ne peut pas être analysée sans rappeler le niveau de maturation réalisé préalablement pour réunir les deux conitions principales de tout changement politique : un pacte politique de non belligérance et un train de réformes constitutionnelles négocié qui met entre parenthèses la question du lieu de souveraineté. Ainsi, on ne peut pas s’étonner que dans le cas du Maroc, les élections ne … Continuer la lecture de « Elections au Maroc, entre partis et notables (2007-2009) »

lire la suite...

Vendredi 17 décembre 2010 : « Figures du Palestinien à l’écran »

vendredi 26 novembre 2010
L’UMR 6570 TELEMME – Programme 4, groupe 3, « Mobilité des mémoires, Europe – Méditerranée », le Pôle Images/Sons et pratiques numériques en SHS (MMSH), en collaboration avec l’IREMAM, L’INA- Méditerranée, La Pensée de Midi et l’ANR IMASUD – « Questionner les images au Proche-Orient » (3) – Figures du Palestinien à l’écran Programme : Maryline Crivello (TELEMME, Pôle Images/Sons, MMSH), présentation Cédric Parizot (IREMAM, Pôle Euromed, MMSH), médiation Jérôme Bourdon (Université de Tel-Aviv, CSI-École des Mines, Paris) : Les Palestiniens à la télévision française 1948-2000: un répertoire complexe. Stéphanie … Continuer la lecture de Vendredi 17 décembre 2010 : « Figures du Palestinien à l’écran »

lire la suite...

29-30 Novembre 2010 : Imaginaires des espaces méditerranéens

mercredi 24 novembre 2010
Deux chercheurs affiliés à IMASUD participeront à une rencontre organisée par Annie Benveniste au POLE MEDITERRANEE de l’Université Paris 8 (CIRCEFT), sur le thème : Imaginaires des espaces méditerranéens. Les rencontres se proposeront de réfléchir aux espaces méditerranéens imaginés au sens où ils supposent un imaginaire créatif de références et de pratiques mobilisées par des groupes qui se rattachent à la Méditerranée par leur passé ou celui de leurs ascendants. Il ne s’agit pas d’analyser les espaces migratoires en montrant – ce qui a … Continuer la lecture de 29-30 Novembre 2010 : Imaginaires des espaces méditerranéens

lire la suite...

PILGRIMAGE AND SANCTUARIES: AMBIGUITY IN CONTEXT

dimanche 07 novembre 2010

Deux chercheurs d'IMASUD participeront au colloque "PILGRIMAGE AND SANCTUARIES: AMBIGUITY IN CONTEXT" qui se tiendra du 11 au 13 Novembre 2010 au Centro Incontri Umani à Ascona (Suisse).



lire la suite...

Journée d’étude : « Au-delà du consensus patrimonial. Anthropologie des résistances aux patrimonialisations »

dimanche 31 octobre 2010

Les 4 et 5 novembre 2010, se tiendra à la MMSH (Aix-en-Provence) la première journée d'étude du réseau des chercheurs  sur les patrimonialisations : "Au-delà du consensus patrimonial. Anthropologie des résistances aux patrimonialisations. Anthropologie des résistances aux patrimonialisations".



lire la suite...