EMMA - Les émotions au Moyen Âge [ANR], Pour une anthropologie historique des émotions au Moyen Age occidental
Coordination :
Damien Boquet

 

EMMA (« Pour une anthropologie historique des émotions au Moyen Âge ») est un programme de recherches ouvert en décembre 2005 au sein de l’UMR 6570 Telemme, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et l’Institut universitaire de France (IUF). La coordination scientifique du programme est assurée par Damien Boquet (Université d’Aix-Marseille I / IUF) et Piroska Nagy (UQAM). Son objectif est de mener une réflexion sur une anthropologie historique des émotions dans l’Occident médiéval dans une perspective interdisciplinaire.
 
Pour suivre l’actualité du programme, les archives des projets, les parutions, consulter le carnet d’EMMA : http://emma.hypotheses.org/
 

Rapport d’activité 2006-2008

2006 - La première année a été consacrée aux questions d’ordre méthodologique. Le premier objectif était de dresser un état des lieux de l’historiographie médiévale des émotions, alors marquée par un certain nombre d’initiatives dispersées, mais surtout de mettre à disposition des spécialistes du Moyen Âge les acquis épistémologiques apportés dans ce domaine par la psychologie cognitive ou encore la philosophy of mind depuis une trentaine d’années. Alors que les historiens abordaient toujours la question des émotions comme relevant d’une sorte de soubassement irrationnel des discours ou des actes, les sciences cognitives avaient confirmé l’absence de hiatus entre l’émotion et la raison, au sens où les émotions participent pleinement des processus de décision ou encore de l’évaluation des situations vécues. Une telle remise en cause de la « grande narration » à l’œuvre depuis des siècles dans la pensée occidentale d’une opposition raison / émotion devait conduire à une révision du regard de l’historien sur ses sources, a fortiori pour la période médiévale où la société est aisément considérée comme impulsive, d’une émotivité à fleur de peau et irrationnelle avant que n’agisse le « processus de civilisation ».
 
Cette phase de mise à plat a donc associé des médiévistes venus de divers horizons (histoire, philosophie, histoire de l’art, littérature) en lien avec le laboratoire de psychologie cognitive de l’université de Provence, plus particulièrement avec le professeur Annie Piolat, responsable d’un programme d’analyse du vocabulaire émotionnel dans les sources écrites (programme EMOTAIX).
 
2007 - L’année 2007 a été consacrée à une réflexion sur l’anthropologie médiévale des émotions. Nous nous sommes intéressés à l’individu, à la façon dont les savants médiévaux concevaient la vie émotionnelle sur le plan théorique puis comment le sujet de l’émotion était impliqué dans la vie sociale. Cette seconde phase a été menée dans la continuité étroite de la première, en partant des acquis méthodologiques, en associant une partie des chercheurs qui avaient déjà participé aux réflexions de la première année, mais aussi en accueillant de nouveaux chercheurs à mesure que le programme progressait dans sa visibilité internationale. Il en a résulté un colloque international intitulé Le Sujet des émotions au Moyen Âge, qui s’est tenu à Aix-en-Provence du 3 au 5 mai 2007.
 
Afin de faire la « transition » entre l’appréhension individuelle de l’émotion et l’implication sociale, nous avons organisé en novembre 2007, en collaboration avec le laboratoire TELEMME qui accueille le programme EMMA, une journée d’études internationale consacrée à l’histoire de la vergogne, depuis l’Antiquité jusqu’au XVIIIe siècle. En effet, en contrepoint de la perspective très englobante de la réflexion sur l’anthropologie médiévale de l’émotion, nous souhaitions apporter des résultats également sur des angles réduits (donc en nous focalisant sur une émotion), tout en montrant de nouveau comment l’histoire des émotions, loin de se cantonner à une aire isolée, ouvrait une perspective large en histoire sociale et culturelle.
 
2008 - La troisième année du programme EMMA nous a conduit à élargir le champ d’analyse de l’individuel au collectif puisque nous nous sommes intéressés à la politique des émotions, comprise à la fois comme l’utilisation de l’émotion dans les liens de pouvoir au sein des élites mais aussi dans l’encadrement (religieux, économique, idéologique) des populations. De ce fait, nous établissions une forme de progression tout en maintenant la méthodologie propre du programme : ainsi plusieurs chercheurs qui avaient participé aux phases EMMA1 et EMMA2 se sont impliqués dans EMMA3 ; d’autres spécialistes du champ politique nous ont rejoints ; dans le même temps, nous avons conduit nos travaux en collaboration avec Bernard Rimé, professeur de psychologie sociale à l’université de Louvain, et auteur de Le Partage social des émotions (PUF, 2005).
 
Comme annoncé, cette dernière phase s’est concrétisée par un colloque international : La politique des émotions au Moyen Âge (Aix-en-Provence, 15-17 mai 2008). Ce colloque constituera la base d’une publication intitulée Politiques des émotions au Moyen Âge actuellement en préparation.
Au terme de cette première phase 2006-2008 du programme, qui correspond au cadre du projet ANR, ce sont plus de 40 chercheurs, parmi lesquels on compte aussi bien les plus avancés dans ce champ d’étude que des doctorants, venus d’institutions de onze pays différents (France, Suisse, Belgique, Italie, Espagne, États-Unis, Pologne, Allemagne, Israël, Canada, Pays-Bas) qui ont déjà été associés au programme EMMA.
 
Actuellement, EMMA prépare un nouveau projet consacré au « Corps des émotions au Moyen Âge » qui donnera lieu aux IVe rencontres EMMA, prévues à Aix-en-Provence au mois d’avril 2010.
 
Publications collectives du programme EMMA :
 
P. Nagy (dir.), « Émotions médiévales », Critique, 716-717 (2007).
 
D. Boquet (dir.), « Histoire de la vergogne », Rives nord-méditerranéennes, 31 (2008). Bon de commande : http://rives.revues.org/sommaire2743.html
 
D. Boquet et P. Nagy (dir.), Le Sujet des émotions au Moyen Âge, Paris, Beauchesne, 2009. Souscription au prix de 49,50 euros jusqu’au 11 octobre (ensuite 76 euros). Présentation et bon de commande à télécharger
 
D. Boquet et P. Nagy (dir.), Politiques des émotions au Moyen Âge, Florence, SISMEL, Micrologus Library. A paraître.

 

 

Dernières nouvelles du blog

Compte rendu de Sensible Moyen Âge (par Didier Lett)

mercredi 17 mai 2017
Un compte rendu par Didier Lett de Sensible Moyen Âge publié dans La vie des idées.fr

lire la suite...

Penser et vivre les émotions au Moyen Âge

mercredi 26 avril 2017
Penser et vivre les émotions au Moyen Âge Damien Boquet Texte de la conférence donnée à la Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris, La Villette), le 25 avril 2017 Quand nous parlons d’émotions, voire quand nous les vivons, il est très tentant de les considérer comme des réalités universelles : qui douterait en effet que les femmes et les hommes de la Chine ancienne, de la Grèce au temps de Périclès ou de l’Occident médiéval ressentaient, comme nous, de la peur devant le danger, … Continuer la lecture de Penser et vivre les émotions au Moyen Âge →

lire la suite...

Conférence : L’expression des émotions au Moyen Âge (Cité des Sciences, mardi 25 avril à 19h)

mercredi 19 avril 2017
Mardi 25 avril 2017 à 19h, Cité des Sciences et de l’Industrie Les émotions des femmes et des hommes au Moyen Âge, vécues et exprimées de façon intense, possédaient leur rationalité propre, entre usages sociaux quotidiens et manifestations extraordinaires. Pour soulager leur chagrin, les parents éprouvés par la perte d’un enfant s’adonnaient à la pratique du répit. Avec Damien Boquet, historien, maître de conférences à l’université d’Aix- Marseille ; Valérie Delattre, archéo-anthropologue, Inrap.

lire la suite...

Early Modern Emotions : An Introduction, ed. Susan Broomhall

lundi 10 avril 2017
Early Modern Emotions is a student-friendly introduction to the concepts, approaches and sources used to study emotions in early modern Europe, and to the perspectives that analysis of the history of emotions can offer early modern studies more broadly. The volume is divided into four sections that guide students through the key processes and practices employed in current research on the history of emotions. The first explains how key terms and concepts in the study of emotions relate to early modern Europe, while the … Continuer la lecture de Early Modern Emotions : An Introduction, ed. Susan Broomhall →

lire la suite...

Mapping the Emotional Cityscape : Call for Papers

mardi 04 avril 2017
Mapping the Emotional Cityscape CfP SYMPOSIUM The ARC Centre of Excellence for the History of Emotions, Europe 1100 – 1800 presents: CALL FOR PAPERS Date: Monday 18 September 2017 Venue: TBA at The University of Adelaide Enquiries: Jade Riddle, email: jade.riddle@adelaide.edu.au Since Henri Lefebvre suggested that space is socially constructed and constituted, cities have been reclassified from static ‘maps’ for human activities to performed spaces that draw together human behaviour, meaning, discourse, and material conditions in their production. Cities are not simply a background … Continuer la lecture de Mapping the Emotional Cityscape : Call for Papers →

lire la suite...

Curie Virag, Emotions in Early Chinese Philosophy, Oxford University Press

mardi 28 mars 2017
The Emotions in Early Chinese Philosophy by Curie Virág First book-length study of conception of emotions in early Chinese philosophical tradition Challenges existing approaches to the study of Chinese thought Explores larger implications of thinking about emotions Points to alternative ways of thinking about emotions, cognition, self, and ethics that are relevant to contemporary discussions of these topics. Provides an accessible account of early Chinese thought that does not exoticize it or present it as a timeless fountain of wisdom In China, the debate … Continuer la lecture de Curie Virag, Emotions in Early Chinese Philosophy, Oxford University Press →

lire la suite...

Devenez membre de la Society for the History of Emotions !

mardi 28 mars 2017
Cette nouvelle société savante, lancée par l’ARC Centre of Excellence for the History of Emotions, a pour but de fédérer la recherche autoure des émotions et surtout de produire une revue savante, dont le premier numéro paraîtra cet été 2017 : Emotions, Culture, Society The subscription campaign to join the Society for the History of Emotions (SHE) has now been officially launched. All details are found here: http://www.historyofemotions.org.au/society/about-the-society/ SHE’s aims to: Produce a journal called Emotions: History, Culture, Society in two issues each year; … Continuer la lecture de Devenez membre de la Society for the History of Emotions ! →

lire la suite...

L’amitié politique à la fin du Moyen âge (Bénédicte Sère)

lundi 27 mars 2017
Un article de Bénédicte Sère sur l’amitié politique à la fin du Moyen âge paru dans Parlement(s). Revue d’histoire politique (2016).

lire la suite...

Histoire des émotions : l’heure des synthèses (Bénédicte Sère)

lundi 27 mars 2017
Une note critique de Bénédicte Sère sur quelques parutions récentes (D. Boquet et P. Nagy, Sensible Moyen Âge ; C. Casagrande et S. Vecchio, Passioni dell’anima ; B. H. Rosenwein, Generations of Feelings)  en histoire des émotions, parue dans la Revue de l’histoire des religions (1/2017).

lire la suite...

La politique à l’épreuve des émotions

dimanche 26 mars 2017
Que sont et que font les émotions en politique ? Ce livre ouvre à nouveau le débat et en propose les illustrations, les limites, les orientations disciplinaires. Volontairement courtes, les vingt-deux contributions s’emparent de la banalisation des émotions en politique et en étudient les propriétés, en cernent les mécanismes à l’épreuve de plusieurs disciplines, parmi lesquelles, dans le creuset qu’est la science politique, la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, la musicologie, l’histoire de l’art. Avec le soutien du CEPEL et du Pacte des universités de Montpellier et … Continuer la lecture de La politique à l’épreuve des émotions →

lire la suite...

Activités

 

Organisation de :

Publications