EMMA - Les émotions au Moyen Âge [ANR], Pour une anthropologie historique des émotions au Moyen Age occidental
Coordination :
Damien Boquet

 

EMMA (« Pour une anthropologie historique des émotions au Moyen Âge ») est un programme de recherches ouvert en décembre 2005 au sein de l’UMR 6570 Telemme, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et l’Institut universitaire de France (IUF). La coordination scientifique du programme est assurée par Damien Boquet (Université d’Aix-Marseille I / IUF) et Piroska Nagy (UQAM). Son objectif est de mener une réflexion sur une anthropologie historique des émotions dans l’Occident médiéval dans une perspective interdisciplinaire.
 
Pour suivre l’actualité du programme, les archives des projets, les parutions, consulter le carnet d’EMMA : http://emma.hypotheses.org/
 

Rapport d’activité 2006-2008

2006 - La première année a été consacrée aux questions d’ordre méthodologique. Le premier objectif était de dresser un état des lieux de l’historiographie médiévale des émotions, alors marquée par un certain nombre d’initiatives dispersées, mais surtout de mettre à disposition des spécialistes du Moyen Âge les acquis épistémologiques apportés dans ce domaine par la psychologie cognitive ou encore la philosophy of mind depuis une trentaine d’années. Alors que les historiens abordaient toujours la question des émotions comme relevant d’une sorte de soubassement irrationnel des discours ou des actes, les sciences cognitives avaient confirmé l’absence de hiatus entre l’émotion et la raison, au sens où les émotions participent pleinement des processus de décision ou encore de l’évaluation des situations vécues. Une telle remise en cause de la « grande narration » à l’œuvre depuis des siècles dans la pensée occidentale d’une opposition raison / émotion devait conduire à une révision du regard de l’historien sur ses sources, a fortiori pour la période médiévale où la société est aisément considérée comme impulsive, d’une émotivité à fleur de peau et irrationnelle avant que n’agisse le « processus de civilisation ».
 
Cette phase de mise à plat a donc associé des médiévistes venus de divers horizons (histoire, philosophie, histoire de l’art, littérature) en lien avec le laboratoire de psychologie cognitive de l’université de Provence, plus particulièrement avec le professeur Annie Piolat, responsable d’un programme d’analyse du vocabulaire émotionnel dans les sources écrites (programme EMOTAIX).
 
2007 - L’année 2007 a été consacrée à une réflexion sur l’anthropologie médiévale des émotions. Nous nous sommes intéressés à l’individu, à la façon dont les savants médiévaux concevaient la vie émotionnelle sur le plan théorique puis comment le sujet de l’émotion était impliqué dans la vie sociale. Cette seconde phase a été menée dans la continuité étroite de la première, en partant des acquis méthodologiques, en associant une partie des chercheurs qui avaient déjà participé aux réflexions de la première année, mais aussi en accueillant de nouveaux chercheurs à mesure que le programme progressait dans sa visibilité internationale. Il en a résulté un colloque international intitulé Le Sujet des émotions au Moyen Âge, qui s’est tenu à Aix-en-Provence du 3 au 5 mai 2007.
 
Afin de faire la « transition » entre l’appréhension individuelle de l’émotion et l’implication sociale, nous avons organisé en novembre 2007, en collaboration avec le laboratoire TELEMME qui accueille le programme EMMA, une journée d’études internationale consacrée à l’histoire de la vergogne, depuis l’Antiquité jusqu’au XVIIIe siècle. En effet, en contrepoint de la perspective très englobante de la réflexion sur l’anthropologie médiévale de l’émotion, nous souhaitions apporter des résultats également sur des angles réduits (donc en nous focalisant sur une émotion), tout en montrant de nouveau comment l’histoire des émotions, loin de se cantonner à une aire isolée, ouvrait une perspective large en histoire sociale et culturelle.
 
2008 - La troisième année du programme EMMA nous a conduit à élargir le champ d’analyse de l’individuel au collectif puisque nous nous sommes intéressés à la politique des émotions, comprise à la fois comme l’utilisation de l’émotion dans les liens de pouvoir au sein des élites mais aussi dans l’encadrement (religieux, économique, idéologique) des populations. De ce fait, nous établissions une forme de progression tout en maintenant la méthodologie propre du programme : ainsi plusieurs chercheurs qui avaient participé aux phases EMMA1 et EMMA2 se sont impliqués dans EMMA3 ; d’autres spécialistes du champ politique nous ont rejoints ; dans le même temps, nous avons conduit nos travaux en collaboration avec Bernard Rimé, professeur de psychologie sociale à l’université de Louvain, et auteur de Le Partage social des émotions (PUF, 2005).
 
Comme annoncé, cette dernière phase s’est concrétisée par un colloque international : La politique des émotions au Moyen Âge (Aix-en-Provence, 15-17 mai 2008). Ce colloque constituera la base d’une publication intitulée Politiques des émotions au Moyen Âge actuellement en préparation.
Au terme de cette première phase 2006-2008 du programme, qui correspond au cadre du projet ANR, ce sont plus de 40 chercheurs, parmi lesquels on compte aussi bien les plus avancés dans ce champ d’étude que des doctorants, venus d’institutions de onze pays différents (France, Suisse, Belgique, Italie, Espagne, États-Unis, Pologne, Allemagne, Israël, Canada, Pays-Bas) qui ont déjà été associés au programme EMMA.
 
Actuellement, EMMA prépare un nouveau projet consacré au « Corps des émotions au Moyen Âge » qui donnera lieu aux IVe rencontres EMMA, prévues à Aix-en-Provence au mois d’avril 2010.
 
Publications collectives du programme EMMA :
 
P. Nagy (dir.), « Émotions médiévales », Critique, 716-717 (2007).
 
D. Boquet (dir.), « Histoire de la vergogne », Rives nord-méditerranéennes, 31 (2008). Bon de commande : http://rives.revues.org/sommaire2743.html
 
D. Boquet et P. Nagy (dir.), Le Sujet des émotions au Moyen Âge, Paris, Beauchesne, 2009. Souscription au prix de 49,50 euros jusqu’au 11 octobre (ensuite 76 euros). Présentation et bon de commande à télécharger
 
D. Boquet et P. Nagy (dir.), Politiques des émotions au Moyen Âge, Florence, SISMEL, Micrologus Library. A paraître.

 

 

Dernières nouvelles du blog

CFP : Gendered Emotions in History

dimanche 07 janvier 2018
Appel à communications pour une journée d’études sur le genre des émotions qui se tiendra à l’Université de Sheffield le 29 juin 2018: ici. C’est l’occasion pour moi d’annoncer que le numéro 47 de la revue Clio. Femmes, genre, histoire sera consacré à ce sujet du genre des émotions. Parution au printemps 2018 !

lire la suite...

Vient de paraître : Emotions, Medicine and Penance in the Late Medieval Mediterranean

dimanche 24 décembre 2017
Source : Brill Naama Cohen-Hanegbi, Caring for the Living Soul. Emotions, Medicine and Penance in the Late Medieval Mediterranean, Brill, Leiden, 2017 Naama Cohen-Hanegbi, Tel Aviv University Caring for the Living Soul identifies the fundamental role emotions played in the development of learned medicine and in the formation of the social role of the « physicians of the body » in the western Mediterranean between 1200 and 1500. The book explores theoretical debates and practical advice concerning the treatment of the « accidentia anime » in diverse medical … Continuer la lecture de Vient de paraître : Emotions, Medicine and Penance in the Late Medieval Mediterranean →

lire la suite...

Colloque : « Emotions in the Middle Ages. A historiographical appraisal »

samedi 23 décembre 2017
Source : Universitat de Lleida VIII INTERNATIONAL MEDIEVAL MEETING LLEIDA 25th-28th June 2018 Emotions in the Middle Ages. A historiographical appraisal Confirmed speakers Barbara H. Rosenwein (Loyola University Chicago), The Bodily Turn: New Directions in the History of Emotions William Marx (University of Wales Trinity Saint David), Emotions and Orthodoxy in Medieval Latin Devotional Writing Vincent Debiais (Université de Poitiers), title to be confirmed Rob Meens (Universiteit Utrecht), Strong feelings in Flanders in 1127: murdering a count and its consequences Anna Caiozzo (Université Bordeauz-Montaigne), title to … Continuer la lecture de Colloque : « Emotions in the Middle Ages. A historiographical appraisal » →

lire la suite...

Exposition : Gouverner avec la peur : la Terreur (1793-1794)

samedi 23 décembre 2017
 Source : L’Histoire Peur, Terreur et Revolution : une politique des affects ?  Une exposition des étudiants de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Du 4 décembre au 13 janvier  Galerie Soufflot, escalier M, 1e étage, 12 place du Panthéon, Paris 5e Comment la Ire République (1792-1804) s’est-elle construite au milieu des peurs collectives ? L’exposition est originale par ses auteurs, des étudiants et étudiantes en dernière année de licence d’histoire de l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, qui ont travaillé, sous la houlette de deux enseignants, Jeanne-Laure Le Quang et … Continuer la lecture de Exposition : Gouverner avec la peur : la Terreur (1793-1794) →

lire la suite...

Compte-rendu de lecture : A. Corbin, J.-J. Courtine, G. Vigarello (dir.), Histoire des émotions, vol. 1 et 2

samedi 23 décembre 2017
Compte-rendu de lecture : A. Corbin, J.-J. Courtine, G. Vigarello (dir.), Histoire des émotions, Paris, Seuil, 2016, vol. 1 et 2 par S. Broomhall, à consulter sur le site de H-France (décembre 2017)

lire la suite...

Compte-rendu de lecture : Alain Vaillant, La Civilisation du rire, Paris, CNRS éditions, 2016

samedi 23 décembre 2017
Alain Vaillant, La Civilisation du rire, Paris, CNRS éditions, 2016 compte-rendu de lecture par Judith Lyon-Caen, à consulter sur Idées.fr

lire la suite...

CFP : Histoire d’émotions : saisir les perceptions, penser les subjectivités (Montréal)

samedi 23 décembre 2017
Source : Fabula Histoire d’émotions : saisir les perceptions, penser les subjectivités (Montréal) XVe Colloque International Interdisciplinaire de l’Association des Étudiant.e.s Dipômé.e.s du Département d’Histoire de l’Université de Montréal (AÉDDHUM) Histoire d’émotions : saisir les perceptions, penser les subjectivités 14-15-16 mars 2018 Dans les dernières années, l’émergence de l’histoire des émotions a pu suscité un grand intérêt de la part des chercheur.e.s en sciences humaines. Puisant dans des notions liées aux domaines de la sociologie, de la psychologie, de l’anthropologie et des neurosciences, ce courant … Continuer la lecture de CFP : Histoire d’émotions : saisir les perceptions, penser les subjectivités (Montréal) →

lire la suite...

Vient de paraître : M. de Saint-Chéron, Réflexions sur la honte. De Rousseau à Levinas

samedi 23 décembre 2017
Source : Fabula M. de Saint-Chéron, Réflexions sur la honte. De Rousseau à Levinas, Hermann, 2017 Depuis la Bible hébraïque, qui lui donna un relief particulier, la honte fut pensée d’abord par Platon et Aristote comme concept, puis traversa la littérature mondiale. Relisant Rousseau à la lumière de Levinas, Kafka à celle de Benjamin ou George Steiner, Celan à celle de Blanchot, ou le génocide khmer à l’aune de Rithy Panh et Paul Ricoeur, Michaël de Saint-Cheron propose une réflexion sur l’histoire universelle de … Continuer la lecture de Vient de paraître : M. de Saint-Chéron, Réflexions sur la honte. De Rousseau à Levinas →

lire la suite...

Vient de paraître : R. Borderie, Fiction et diction de la peur dans les récits du XIXème siècle

samedi 23 décembre 2017
Source : Fabula Régine Borderie, Fiction et diction de la peur dans les récits du XIXème siècle, Editions La Baconnière, 2017   Dans les récits du XIXème siècle, on a peur de la nature et du surnaturel, mais aussi de la guerre, du peuple, du criminel, de soi-même… Passion du récit, présente dans les divers genres romanesques ainsi que dans les contes et nouvelles, la peur émerge sur fond de Terreur, de conflits militaires et politiques, de transformations sociales et artistiques profondes. Elle se … Continuer la lecture de Vient de paraître : R. Borderie, Fiction et diction de la peur dans les récits du XIXème siècle →

lire la suite...

Vient de paraître : Les émotions positives et leurs représentations en Grèce archaïque

samedi 23 décembre 2017
Clément Bertau-Courbières, Au miroir des bienheureux. Les émotions positives et leurs représentations en Grèce archaïque, Bordeaux, Ausonius, 2017

lire la suite...

Activités

 

Organisation de :

Publications