Thèse de doctorat : Sciences historiques et Humanités

Emilio Scaramuzza

a soutenu sa thèse le samedi 2 décembre 2017 sous la direction de Brigitte Marin et sous la co-direction de M. Livio Antonielli, Université de Milan.

Sujet
Entre Ferdinand et Victor-Emmanuel : contrôle territorial et forces de police en Sicile à partir de l’expédition de Garibaldi de 1860. Continuité et discontinuité

 

Membres du Jury
Mention
Mots clés
Police, Sicile, Risorgimento
Résumé

L’objectif de ce travail de thèse est de comprendre les modalités du contrôle territorial élaborées par le gouvernement garibaldien, dans la Sicile de la seconde moitié du XIXe siècle, notamment dans les années 1860-1861, c’est-à-dire durant l’ "Unification" de l’Italie.

À travers l’étude des documents de l’armée et des ministères garibaldiens, il s’agit d’analyser le fonctionnement de la nouvelle administration, notamment de la police. Cela permettra de mieux comprendre s’il y a eu, ou non, des changements entre les différents gouvernements qui se sont succédé dans cette période : bourbonien, garibaldien et italien. Il s’agit donc de reconnaitre les traces de la continuité ou de la discontinuité en matière de contrôle territorial, d’ordre public et de police dans l’île, au moment de bâtir le nouvel État italien.
Abstract