Thèse de doctorat : Sciences historiques et Humanités

Isabelle Grenut

a soutenu sa thèse le vendredi 8 décembre 2017 sous la direction de Anne Carol et sous la co-direction de Laurence Americi.

Sujet
L'enfance assistée dans les Basses-Alpes au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle
Membres du Jury
Mention
Mots clés
abandon; enfants trouvés; assistance;Basses-Alpes; Haute-Provence; XIXe siècle; XXe siècle
Résumé

La progression significative de l’abandon en France et en Europe au début du XIXe siècle est un phénomène social remarquable dont la pauvreté et l’illégitimité semblent bien les causes les plus souvent admises. Par notre recherche de Master 1 et 2 consacrée à caractériser les modalités d’abandon et de prise en charge des enfants abandonnés dans les Basses-Alpes au cours du XIXe siècle, nous avons mis en évidence que ce département se trouve à l’unisson du reste de la nation pour ce qui est de l’ampleur du fléau, et nettement précurseur par les mesures prises pour tenter de lutter contre l’afflux d’enfants non voulus aux portes de ses hospices, en prévenant les abandons. Dans cette thèse, nous souhaitons poursuivre cette recherche tout au long de la IIIe République, grâce principalement à l’étude des dossiers individuels des enfants assistés, conservés aux AD des Alpes de Haute-Provence de 1864 à 1939. Cette recherche porte sur l’évolution des modalités d’abandon, d’accueil et d’accompagnement des enfants, et des parents, ainsi que sur les enjeux de l’assistance. Elle s’intéresse plus particulièrement au destin des enfants assistés, à leur insertion sociale à tous points de vue, en tentant de restituer les parcours de vie de certains d’entre eux, dans le contexte particulier d’un département rural en partie montagneux et connaissant depuis le milieu du XIXe siècle un exode rural constant vers les grandes villes attractives de Basse-Provence.

Abstract