Thèse de doctorat : Sciences historiques et Humanités

Zeynep Aktuna

a soutenu sa thèse le vendredi 13 juin 2014 sous la direction de Jean-Luc Arnaud.

Sujet
Les idéaux urbains ottomans sous l'influence occidentale : Le développement du "Secteur Nord" de Pera entre 1856 et 1922 
Membres du Jury
Jean-Luc ARNAUD, directeur de recherches au CNRS, Aix- Marseille Université / TELEMME; Bernard GAUTHIEZ, professeur, Université Lyon 3 Jean-Moulin; Murat GÜVENÇ, professeur, Université de Şehir/ISTANBUL; Robert ILBERT, professeur émérite, Aix-Marseille Université; Pierre PINON, professeur honoraire à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville.
Mention
Très honorable
Mots clés
Modernisation ottomane, occidentalisation, extensions urbaines, morphologie urbaine, Istanbul, Şişli.
Résumé

L’étude se focalise sur une période caractéristique de la fin de l’empire ottomane alors que l’administration urbaine était sujette à un processus de transformation d’une approche "traditionnelle" à une approche "moderne". De façon similaire, cette thèse se concentre sur une zone spécifique d’Istanbul marquée par l’étalement urbain de Pera, la partie occidentale de la ville. Le développement du “Secteur Nord de Pera” reposerait en grande partie sur l’évolution de l’administration urbaine qui a progressivement été mise en place autour d’une règlementation codifiée de l’ère Tanzimat. Comment l’étude de l’étalement urbain de Pera, en grande partie inhabité au milieu du 19ième siècle, révèlerait donc la matérialisation des “idéaux urbains” de l’État ottoman disposé à construire un système moderne d’administration urbaine et ce sous l’influence des minorités étrangère et non-musulmane toujours plus actives au sein de la vie socio-économique de la ville. Dans ce cadre, cette étude se concentre sur l’émergence et le développement du “Secteur Nord de Pera”, à travers une analyse morphologique, en espérant clarifier les traits caractéristiques de la modernisation urbaine ottomane à travers ce domaine d’intérêt très spécifique. 

Abstract

This study concentrates on a distinctive period of the late ottoman era during which the urban administration was subject to a transformation process from a "traditional" approach into a "modern" one. Similarly, this thesis focuses on a distinctive zone of Istanbul representing the urban extension of Pera, the occidental part of the city.  The development of “the Northern Sector of Pera” is expected to owe much to the evolution of the urban administration which was gradually being shaped around the codified regulations of the Tanzimat era. How then the study of the urban extension of Pera, largely uninhabited by the middle of the 19th century, would reflect the materialization of the “urban ideals” of the ottoman state who was willing to construct a modern system of urban administration and who was, doing this, under the influence of foreign and non-Muslim populations which were becoming more and more active on the socio-economic life of the city. In this framework, this study focuses on the emergence and development of “the Northern Sector of Pera” through a morphological analysis by hoping to shed light on the distinctive features of the ottoman urban modernization by this very specific field of interest.