Thèse de doctorat : Aire culturelle romane

Joan Cavaillon-Giomi

a soutenu sa thèse le samedi 15 juin 2013 sous la direction de Elisabel Larriba.

Sujet
Le monde de l'édition sous le règne de Charles IV (1789-1808) à travers les annonces de librairie des journaux madrilènes
Membres du Jury
Elisabel Larriba, Aix-Marseille Université Jean-Marc Buiges, Université Bordeaux III Inmaculada Urzainqui, ES universidad de Oviedo Gérard Dufour, Aix-Marseille Université Jean-Pierre Clément, Université Paris I
Mention
Très honorable avec félicitations
Mots clés
Presse madrilène, livres, Lumières, imprimerie, stratégies éditoriales
Résumé

Longtemps délaissée comme source primaire des études historiques en Espagne, la presse est devenue, depuis les travaux pionniers d'Alberto Gil Novales, une source incontournable pour nombre de chercheurs. A côté des rubriques consacrées aux seules informations et des articles de fond, qui intéressent essentiellement l'histroire évènementielle et celle des mentalités, les diverses annonces qu'acceuillent généralement les périodiques permettent des études socio-économiques particulièrement utiles en ce qui concerne le XVIII° siècle.

María José Alonso Seoane a déjà exploité ce genre de sources pour la période 1808-1819 à partir de la Gaceta de Madrid  et du Diario de Madrid. Pour notre part, nous attachant à la période qui couvre le règne de Charles IV (1789-1808) et utilisant les annonces de librairie publiées dans l'ensemble des périodiques madrilènes de cette période, nous entendons ne pas nous contenter dans notre thèse de produire les listes des ouvrages annoncés mais à partir de celles-ci, faire le bilan de la production imprimée pendant la seconde moitié du XVIII° siècle,  étudier les réseaux de diffusion de ces ouvrages ainsi que les stratégies mises en place par les auteurs et les éditeurs avant de constater les succès et échecs de leurs entreprises.

Nous pensons ainsi   apporter une contribution utile à l'étude du livre et de la lecture et permettre ainsi de mieux appréhender ce qui fut le premier vecteur de diffusion des Lumières en Espagne.

Abstract