Thèse de doctorat : Sciences géographiques et de l'aménagement

Jean-Bernard Castet

a soutenu sa thèse le mardi 22 novembre 2011 sous la direction de Sylvie Daviet.

Sujet
Les impacts des expositions internationales et universelles sur les dynamiques métropolitaines des villes de la péninsule ibérique : Séville,  Lisbonne et Saragosse.
Membres du Jury
soutenance à 14h, MMSH salle P.-A. Février composition du jury : Pr. Maria GRAVARI-BARBAS, Univ Paris 1 ; Pr. Frédéric LERICHE, Univ de Versailles ; Guy SAEZ, directeur de recherche CNRS, IEP Grenoble ; Pr. Boris GRESILLON, Univ de Provence
Mention
Très honorable
Mots clés
Expositions internationales, Expositions universelles, Grands évènements, Impacts, Métropoles, Reconversion, Espagne, Portugal
Résumé
Plus que d’autres types de grands évènements, les expositions internationales et universelles contribuent à changer le visage des villes organisatrices. Résolument comparative, cette analyse se propose de travailler sur trois expositions ayant eu lieu ces dernières décennies dans la péninsule ibérique. Les exemples de Séville, Lisbonne et Saragosse, villes de taille comparable et de contraintes similaires permettent de mieux évaluer les impacts de cette catégorie de grand évènement à la fois aux échelles métropolitaine, régionale et nationale. Au-delà de cet apport, l’objectif est également de dégager des éléments permettant d’analyser les bénéfices et les limites de ce type de grand évènement atour de quatre principaux items : l’impact urbain, l’impact économique, l’impact en termes d’image et l’impact sur les acteurs. Cette thèse vise à comprendre ce que ces expositions récentes ont apporté à ces villes, à la fois sur le court et le long terme, en analysant successivement les temps de la projection, de la réalisation et de la reconversion des sites d’exposition Ce travail démontre ainsi que les expositions, au-delà des réflexions postulant pour leur déclin progressif et inexorable, sont en fait de véritables accélérateurs du développement urbain et du processus de métropolisation. Mieux préparées et utilisées, elles pourraient donc être appelées aujourd’hui plus qu’hier encore à transformer les villes, notamment pour leur permettre de se mettre en cohérence avec les critères d’un développement métropolitain plus durable
Abstract
More than other major events, universal and international exhibitions contribute to revamp host cities. Associated to a comparative method, this analysis intends to study the three exhibitions which took place those ultimate decades in the Iberian peninsula. The examples of Sevilla, Lisbon and Saragossa, comparable towns with similar issues allow to evaluate the impacts of this kind of major events considering the metropolitan, regional and national scales. Beyond this contribution, the goal is to underline the elements that allow to analyse the benefits and the limits of that type of major events given four principal elements: urban impact, economical impact, representative impact and social impact. This thesis aims at understanding the exhibition’s contribution to those towns, on a medium and a long term, considering the time of projection, realization and reconversion of exhibitions spots. This work also demonstrates that exhibitions, beyond the assumption of a progressive and inexorable decline, are real boosters for urban development and metropolisation process. Better prepared and used, exhibitions could be involved now more than ever in cities’ transformation, particularly to respect the criteria of a more sustainable metropolitan development.