Thèse de doctorat : Sciences historiques et Humanités

Lisa D Orazio

a soutenu sa thèse le mardi 24 novembre 2009 sous la direction de Maryline Crivello et sous la co-direction de Bernard Cousin.

Sujet
La Corse au petit écran. Construction d'une identité en Méditerranée: imaginaire, culture et politique (1955-2007)
Membres du Jury
Bernard Cousin, Maryline Crivello, Didier Rey, Antoine-Marie Graziani, Marie-Françoise Levy, Sampiero Sanguinetti
Mention
Très honorable avec félicitations
Mots clés
Mediterranée, Corse, télévision, magazines, documentaires
Résumé
La Corse « la plus proche des îles lointaines », paraît très médiatique mais peut aussi être très méconnue. Que ce soit à travers l’actualité, souvent douloureuse, ou par le biais de reportages et de documentaires, la télévision contribue à la construction d’un regard complexe sur la Corse où prédomine une image noire et négative, figée, héritage de constructions littéraires et cinématographiques.
C’est pourtant une île qui s’ouvre, qui fait preuve ces dernières années d’inventivité dans la création artistique, musicale ou littéraire. Un territoire dont les acteurs sociaux sont, à présent, à la fois connectés sur le local et sur l’extérieur, sur la singularité et sur le monde.Une île qui, par l’étude de ses références, ses représentations redécouvre son héritage méditerranéen. A travers le regard de la télévision, cette filiation paraît en effet évidente. On connaît en effet la vision binaire que provoque la Corse dans les médias soit une Corse de la violence et des affrontements soit une Corse des traditions et de la culture du « Riacquistu ». Ce regard double rappelle celui que portent les médias sur la Méditerranée, à la fois terre de conflits et terre de culture.Etudier la Corse dans le domaine des sciences-humaines consiste alors à prendre en compte cette appartenance au monde méditerranéen.Cette analyse des représentations dans les magazines télévisés et les documentaires permet alors à l’historien de comprendre comment s’opère l’ancrage identitaire.
Abstract

CORSICA ON TELEVISION

Building up a Mediterranean identity : imaginary,cultural and political aspects (1955-2007) 

Corsica, the nearest faraway island, has been given a lot of media coverage but is nonetheless often misconstrued. Through news bulletins, reports and documentaries, television contributes to the construction of a complex outlook on Corsica, with a predominantly gloomy and rigidly-set image, which is a legacy of the past, both in literature and cinema. Yet, this island is opening to the world and is being very resourceful in the artistic and cultural spheres. It is a place whose social actors focus at the same time on their own singularity and on the whole world. An island which is rediscovering its Mediterranean heritage, so obvious on television. Indeed, the media's binary vision of Corsica – that of violence or of the tradition of the culture of « Riacquistu » - reminds us of the way they look upon the Mediterranean, as a place of conflicts and culture. Studying Corsica implies taking this origin into account. This analysis thus enables historians to understand how deeply-rooted Corsican identity is.