La formation à la recherche constitue une des missions importantes de l'UMR.

Trente des ses membres (dont deux chercheurs CNRS) sont habilités à diriger des recherches ; ils encadrent actuellement 74 doctorants, et xx thèses ont été soutenues depuis 1998. 11 doctorants bénéficient d'une allocation de recherche.

Ces doctorants relèvent de trois formations doctorales, relevants de l'Ecole doctorale "Espaces, cultures et sociétés".

L'UMR offre aux doctorants des conditions matérielles suscptibles de les aider dans leur recherche : salle dédiée équipée informatiquement, aide matérielle pour des missions sur le terrain. Ils bénéficient aussi des équipements de la MMSH, et particulièrement de la médiathèque.

L'apport principal est l'environnement scientifique proposé : séminaires, journés, colloques auxquels les doctorants peuvent participer. Ainsi les doctorants sont associés le plus possible à la vie du laboratoire, et notamment aux activités du programme de recherche le plus proche de leur sujet de thèse.

Objectifs :

  •  Initier les étudiants titulaires d'une licence de langue appartenant à l'aire culturelle romane à la recherche dans les disciplines concernées : savoir démontrer une problématique à l'oral comme à l'écrit, en assurer les fondements théoriques et en partager les résultats, savoir établir des contacts étroits avec les institutions de recherche, les équipes d'accueil et les laboratoires.
  •  Renforcer les spécialités linguistiques des étudiants en fonction de leur parcours de licence.
  • Développer la connaissance profonde et actualisée du ou des pays dont ils étudient la langue (culture spécifique). Les transformer en véritables "spécialistes" tout en leur permettant de bénéficier d'approches transversales communes à l'ensemble des aires culturelles : questionnement des interférences et des contacts culturels entre les différentes zones mais aussi croisement des angles d'approche disciplinaire.