Cahier d'hiver 2011

  • Naissance du service public
  • Cahier d'automne 2012

  • Pratiques journalistiques en Espagne et dans l’espace colonial, XVIIIe-début XIXe s.
  • La virginité féminine. Mythes, fantasmes, émancipation
  • Quête de l'information 2 : La voie policière
  • Genre et transgressions
  • Genre et transgressions
  • Cahier d'hiver 2013

  • Actualité éditoriale de GeFeM
  • Nation et violence
  • Histoire de l'art et histoire moderne
  • La conflictualité entre transgression et pratique politique
  • Genre et marginalités : regards croisés
  • Cahier de printemps 2013

  • Genre et transgressions
  • Genre et transgression politique
  • Moralités marchandes dans l’Europe méditerranéenne au XVIIIe siècle : institutions, appartenances, pratiques
  • Ordre et désordre dans la candidature. Postuler en temps de crise (XVIe-Xxe siècles)
  • De l’autel à l’écritoire : aux origines des comptabilités princières en Occident, XIIe-XIVe siècle
  • Transgressions et frontières
  • Séminaire de l'histoire de l'environnement
  • L’enquête générale de Leopardo da Foligno
  • Cahier d'automne 2013

  • La Recherche et la Cité : Les territoires de la créativité - acteurs, espaces, enjeux
  • Séminaire du GeFeM :Travail et maternité
  • Séminaire du GeFeM : Les relations amoureuses entre les femmes, XVIe-Xxesiècles : subversion, transgression, émancipation, quelles différences?
  • Ecriture de l’histoire et mobilisation des mémoires sur le web (France-Méditerranée). Acteurs et témoins - en collaboration avec l'ATRI 4 Patrimoine : enjeux, pratiques, représentations du LABEXMED
  • Séminaire du GeFeM Réordonnancer le genre dans les camps de concentration nazis
  • Cahier de printemps 2014

  • Ethnographie de la pratique de la self-défense féminine au Caire (Egypte)
  • Transgresser au féminin : Rose Michel Reynoir, une féministe ?
  • Cahier d'automne 2014

  • La construction de l'autorité aux époques médiévale et moderne
  • Cahier d'automne 2015

  • Espagne, Mexique : de l'impact des crises
  • Les folies de la maternité au XIXe siècle : transgression et marginalité [Résumé de la communication]

    Genre et transgressions , Séminaire

    Francesca Arena (UMR TELEMME) | 15.11.12
    folie puerpérale | France | XIXe siècle

    À ce jour, l’historiographie, en particulier l’histoire des femmes et du genre, a abordé le sujet des transgressions de la maternité selon différents points de vue mais peu d’approches comparent les discours et les pratiques . La folie puerpérale, dans les rares essais parus, a été perçue comme la tentative de la part de l’aliénisme de stigmatiser les mères célibataires, alors que les sources d’archive montrent que la plupart des mères internées à l’asile sont des femmes mariées.
    De la même manière, l’infanticide - étudié notamment dans le cadre des travaux sur la criminalité féminine - a rarement été mis en relation avec la folie maternelle, alors que l’une des raisons de l’internement à l’asile est la « prévention » de l’infanticide.
    On soulignera donc de quelle manière au cours du XIXe siècle l’aliénisme construit le diagnostic de folie puerpérale. Folie de la grossesse, des suites des couches et de l’allaitement, celle-ci est d’abord confondue avec les délires des infections du post partum (la fièvre puerpérale) et progressivement rattachée au comportement de la mère (bizarreries, mélancolie, violence).
    Les folies de la maternité sont ainsi évoquées dans le discours médical pour établir une frontière à la transgression féminine ; cependant les pratiques nous montrent que parmi les femmes internées, la marginalité est un des facteurs principaux  à l’origine de la maladie mentale.

      

    Pour citer ce résumé de la communication

    Francesca Arena (UMR TELEMME), « Les folies de la maternité au XIXe siècle : transgression et marginalité ». Résumé de la communication, Séminaire : Genre et transgressions du 15 November 2012 , consulté le Thursday, June 20, 2019. URL : http://telemme.mmsh.univ-aix.fr/edition/48131/0