Cahier d'hiver 2011

  • Naissance du service public
  • Cahier d'automne 2012

  • Pratiques journalistiques en Espagne et dans l’espace colonial, XVIIIe-début XIXe s.
  • La virginité féminine. Mythes, fantasmes, émancipation
  • Quête de l'information 2 : La voie policière
  • Genre et transgressions
  • Genre et transgressions
  • Cahier d'hiver 2013

  • Actualité éditoriale de GeFeM
  • Nation et violence
  • Histoire de l'art et histoire moderne
  • La conflictualité entre transgression et pratique politique
  • Genre et marginalités : regards croisés
  • Cahier de printemps 2013

  • Genre et transgressions
  • Genre et transgression politique
  • Moralités marchandes dans l’Europe méditerranéenne au XVIIIe siècle : institutions, appartenances, pratiques
  • Ordre et désordre dans la candidature. Postuler en temps de crise (XVIe-Xxe siècles)
  • De l’autel à l’écritoire : aux origines des comptabilités princières en Occident, XIIe-XIVe siècle
  • Transgressions et frontières
  • Séminaire de l'histoire de l'environnement
  • L’enquête générale de Leopardo da Foligno
  • Cahier d'automne 2013

  • La Recherche et la Cité : Les territoires de la créativité - acteurs, espaces, enjeux
  • Séminaire du GeFeM :Travail et maternité
  • Séminaire du GeFeM : Les relations amoureuses entre les femmes, XVIe-Xxesiècles : subversion, transgression, émancipation, quelles différences?
  • Ecriture de l’histoire et mobilisation des mémoires sur le web (France-Méditerranée). Acteurs et témoins - en collaboration avec l'ATRI 4 Patrimoine : enjeux, pratiques, représentations du LABEXMED
  • Séminaire du GeFeM Réordonnancer le genre dans les camps de concentration nazis
  • Cahier de printemps 2014

  • Ethnographie de la pratique de la self-défense féminine au Caire (Egypte)
  • Transgresser au féminin : Rose Michel Reynoir, une féministe ?
  • Cahier d'automne 2014

  • La construction de l'autorité aux époques médiévale et moderne
  • Cahier d'automne 2015

  • Espagne, Mexique : de l'impact des crises
  • Le lecteur prend la plume: la lettre comme support de la communication écrite [Compte rendu]

    Pratiques journalistiques en Espagne et dans l’espace colonial, XVIIIe-début XIXe s. , Journée d'études

    Esther Martínez Luna, Universidad Nacional Autónoma de México | 05.10.12
    presse espagnole

     L’objet de cette communication est d’expliquer comment les lecteurs du Diario de Mexico (fondé en 1805) prirent la plume pour disserter sur les sujets qu’ils jugeaient dignes d’intérêt et établir un dialogue par le biais des lettres qu’ils adressaient au journal et étaient publiées sur décision de l’éditeur. De ce fait, le courrier des lecteurs devint un genre spécifique du discours journalistique dont les traits devaient servir de support à une communication entre individus non définis par leurs charges au sein de la fonction publique d’un régime politique sur le déclin. Compte tenu du caractère ouvert et flexible de ces textes, les lecteurs/auteurs générèrent une nouvelle forme de communication plus en accord avec une sphère publique sur le point de se construire en marge de la structure sociale de l’Ancien régime.

    Pour citer ce compte rendu

    Esther Martínez Luna, Universidad Nacional Autónoma de México, « Le lecteur prend la plume: la lettre comme support de la communication écrite ». Compte rendu, Journée d'études : Pratiques journalistiques en Espagne et dans l’espace colonial, XVIIIe-début XIXe s. du 05 October 2012 , consulté le Tuesday, September 22, 2020. URL : http://telemme.mmsh.univ-aix.fr/edition/16387/0