Actualité

Politique de soutien de TELEMMe aux candidat·e·s aux postes de chargé·e·s de recherche du CNRS

CNRS ©CNRS

https://www.dgdr.cnrs.fr/drhchercheurs/concoursch/default-fr.htm

------- DATE LIMITE DE DEMANDE DE SOUTIEN DÉPASSÉE --------

L'UMR 7303 TELEMMe (Temps, Espaces, Langages - Europe méridionale, Méditerranée) a mis en place une politique de soutien aux candidat·e·s aux postes de chargé·e·s de recherche du CNRS (sections 32, 33 et 39). Les candidat·e·s qui souhaitent demander leur rattachement à TELEMMe peuvent dès à présent prendre contact avec la direction et/ou la direction-adjointe du laboratoire :

  • xavier.daumalin@univ-amu.fr
  • laure.verdon@univ-amu.fr

Les dossiers doivent nous être adressés pour le 7 décembre 2017 minuit au plus tard. Ils doivent comprendre :

  • une lettre de motivation
  • un état au moins provisoire du projet de recherche
  • un CV avec une liste de publications
  • le rapport de soutenance de la thèse de doctorat.

Les candidatures seront examinées lors du conseil de laboratoire du 14 décembre et les réponses seront communiquées aux candidat·e·s dans les jours suivants. Les candidat·e·s soutenu·e·s par TELEMMe pourront être conseillé·e·s par des membres du laboratoire pour finaliser leur projet et seront préparé·e·s en vue de leur audition, si leur dossier est retenu.

Le laboratoire sera structuré à partir de janvier 2018 en trois axes :

  • Axe 1 : La construction du sensible et des savoirs, du Moyen Âge à nos jours, Europe-Méditerranée
  • Axe 2 : Les appartenances à l’épreuve : circulations, crises et résistances (Europe méridionale-Méditerranée)
  • Axe 3 : La fabrique des territoires : milieux, acteurs, pratiques (Europe méridionale-Méditerranée)

Vous trouverez une version résumée du contrat quinquennal 2018-2022 de TELEMMe ci-dessous.

Bien cordialement,
Xavier Daumalin, Laure Verdon

 

Méditerranée (s) dans le temps, Méditerranée (s) dans le monde

http://telemme.mmsh.univ-aix.fr/recherche/default.aspx 
Le nouveau programme de l’UMR TELEMMe sera organisé autour de trois axes structurant 9 thématiques portant sur l’Europe méridionale et la Méditerranée. 

Axe 1. La construction du sensible et des savoirs, du Moyen Âge à nos jours, Europe–Méditerranée
 E. Chapron, R. Froissart, I. Renaudet

L’axe 1 est adossé à une réflexion théorique liée à plusieurs renouvellements conceptuels et méthodologiques apparus dans différentes disciplines de sciences sociales à propos de l’épaisseur phénoménologique de l’expérience vécue (Dorothy E. Smith) et des modalités d’articulation, dans le temps long, entre expériences individuelles et pratiques institutionnelles normatives, dans le but de promouvoir une histoire nord-méditerranéenne combinant de façon plus nuancée et complexe logiques bottom-up et top-down. Trois grands thèmes, analysés du Moyen Âge à l’époque contemporaine, seront portés par des équipes de recherche fondamentale : la construction des savoirs sociaux ; objets et savoirs : collections et patrimoine dans l’espace méditerranéen ; corps, émotions, récits de soi du Moyen Âge au XXIème siècle, Europe-Méditerranée.

  1. La construction des savoirs sociaux
  2. Objets et savoirs : collections et patrimoine dans l’espace méditerranéen
  3. Façons d’être : corps, émotions, récits de soi du Moyen Âge à nos jours, Europe-Méditerranée

Axe 2. Les appartenances à l’épreuve : circulations, crises et résistances  (Europe  méridionale-Méditerranée)
K. Lambert, E. Larriba, P.  Sintès

L’axe 2 vise principalement à interroger les dynamiques de l’appartenance (construction, déconstruction, transmission) et du positionnement identitaire des individus et des groupes en situations de tensions et d’incertitudes, dans une articulation complexe entre idem, ipse (Paul Ricœur) et remises en cause favorisées par le contexte historique du moment. Trois thématiques de recherche fondamentale – particulièrement saillantes et pertinentes dans l’espace euro- méditerranéen – seront explorées, dont une, celle de l’équipe 3, à fort potentiel de recherche-action : conflits, ancrages et appartenances en Méditerranée (du Moyen Âge à nos jours) ; trajectoires en migration (XVIIe-XXIe siècle) ; s’informer et informer en temps de crise (XVIIIe-XXIe siècle) ; genre, résistance et innovations sociales en situation de crise.

  1. Conflits, ancrages et appartenances en Méditerranée de l’époque médiévale à nos jours / Trajectoires en migration, XVIIe-XXIe siècle
  2. S’informer et informer en temps de crise en Europe méridionale, de la Révolution française à nos jours
  3. Genre, résistance et innovations sociales dans l’espace euro-méditerranéen en situation de crise(s) – GECRIS

Axe 3. La fabrique des territoires : milieux, acteurs, pratiques (Europe méridionale-Méditerranée),
J.-L. Arnaud, J. Daligaux, O. Raveux

L’axe 3 porte sur les processus et les modalités de construction et de gestion des espaces euro- méditerranéens, à différentes échelles et dans leurs multiples imbrications. Il s’inscrit au croisement de dynamiques historiographiques liées à la question urbaine, à l’histoire économique et aux pistes récemment ouvertes par les problématiques environnementales dans lesquelles plusieurs chercheurs et enseignants-chercheurs de notre laboratoire se sont engagés. Trois thématiques sont proposées. Deux sont de recherche fondamentale : les  économies  méditerranéennes  et  leurs  environnements  (XVIe- XXIe siècle) ; la fabrique des villes méditerranéennes : mise en circulation et en pratiques des modèles et des normes (XVIIIe-XXIe siècle). La troisième se positionne dans une perspective et prospective de recherche action : paysages, politiques publiques et projets d’aménagement.

  1. Les économies méditerranéennes et leurs environnements, XVIe-XXIe siècle
  2. La fabrique des villes méditerranéennes : mises en circulations et en pratiques des modèles et des normes, XVIIIe-XXIe siècle
  3. Paysages, politiques publiques et projets d’aménagement