Actualité

TELEMMe aux Rendez-vous de l'histoire de Blois 2019

Rendez-vous de l'histoire de Blois : l'Italie ©Tou'créatif pour les RVH Blois

http://www.rdv-histoire.com/

Les Rendez-vous de l’histoire de Blois sont consacrés cette année à l’Italie. Une belle occasion que  les membres de TELEMMe n’ont pas ratée de vous faire découvrir la variété de leurs recherches sur la péninsule italienne. Voici le programme de TELEMMe à Blois !

Sont comparées trois entreprises qui ont changé de métier en gardant leurs noms, Olivetti, Schneider, Wendel. Le débat réunit historiens et témoins, Henri Lachmann, ex PDG de Schneider et M. François de Wendel, ancien président du conseil de surveillance de Wendel SE.

Avec Philippe MIOCHE, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille

Comment la presse française et américaine couvre-t-elle l’immigration italienne ? Apports culturels, force de travail, quelle figure de l'immigré italien dessine-t-elle d’Aigues-Mortes à l’entre-deux-guerres, entre fascisme et antifascisme ?

Avec Stéphane MOURLANE, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille – Inspé

Le phénomène diasporique italien, notamment dans les villes, doit se penser dans la longue durée comme l’illustrent ces « rues des Lombards » de Paris ou de Londres. La table ronde sera l’occasion d’interroger l’installation dans les centres urbains.

Avec François DUMASY, Maître de conférences à l’IEP Sciences Po d’Aix-en-Provence et membre associé de TELEMMe.​

Longtemps restées dans l’ombre des migrations internationales vers l’Europe et les Amériques, les mobilités internes à la péninsule italienne constituent un phénomène de masse, dont l’histoire est aussi celle de populations longtemps minorisées (femmes, domestiques, ruraux, frontaliers, etc.). Leur étude interroge tout à la fois les dynamiques sociales, spatiales, économiques et politiques qui affectent l’Europe sur la longue durée, et la constitution d’une « italianité » qui fut culturelle et sociale bien avant de s’incarner dans un projet d’État-nation explicitement « italien ».

Avec Stéphane MOURLANE, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille – Inspé
et
Eleonora CANEPARI, Maître de conférences en Histoire moderne à Aix-Marseille Université

De 1860 à 1960, la France accueille des Italiens aux profils divers : réfugiés politiques, migrants économiques, artistes etc. L’exposition Ciao Italia!, produite par le MNHI, a mis l’accent sur les apports des Italiens à la société française.

Avec Stéphane MOURLANE, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille – Inspé

Avec Jean-Marie GUILLON, Professeur émérite d'histoire contemporaine à Aix-Marseille Université

La péninsule italienne fut pendant des siècles, l’une des parties de l’Europe les plus urbanisées. On s’emploiera à montrer comment ces agglomérations ont été gouvernées depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne en précisant le rôle des élites dans la gestion des communautés.

Avec Eleonora CANEPARI, Maître de conférences en Histoire moderne à Aix-Marseille Université

Entre le Congrès de Vienne de 1814-1815 et la vague révolutionnaire de 1848, les Etats de l'Italie pré-unitaire ont été confrontés à des révolutions récurrentes (1820-1821 et 1830-1831 notamment) qui ont interagi avec un mouvement transnational de contestation de l'ordre monarchique européen que des travaux récents ont réévalué et relu dans une perspective globale. Cet espace d'opposition informel, appuyé sur des réseaux transnationaux, mais dépourvu d'une strcuture de coordination effective, créé par sédimentation d'expériences politiques, regroupe une partie des libéraux européens et peut être qualifié de "contre-monde libéral". Construit à partir d'intenses circulations d'hommes et d'idées, il joue un rôle décisif dans les révolutions italiennes et européennes des années 1820 et 1830.

Avec Pierre-Marie DELPU, Professeur d’histoire et géographie et docteur, membre associé de TELEMMe 

Entre la France et l’Italie, la question des mobilités est un enjeu majeur. Depuis 1860-61, dans des contextes politiques tourmentés, la frontière des Alpes a alimenté les imaginaires autour de son franchissement entre récits d’expériences et mises en scènes médiatiques.

Avec Yvan GASTAUT, Maître de conférences à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis, membre associé de TELEMMe

Avec Stéphane MOURLANE, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille - Inspé

  • Samedi 12 octobre de 18:00 à 19:00, Salon du livre
    Stand des Éditions des Écoles françaises à l’étranger
    Signature par Pierre-Marie DELPU, Professeur d’histoire et géographie et docteur, membre associé de TELEMMe, de son ouvrage Un autre Risorgimento. La formation du monde libéral dans le Royaume des Deux-Siciles 1815-1856, Rome, EFR, 2019
  • Samedi 12 octobre de 20:00 à 00:30 Cinéma Les Lobis
    Marathon des images
    Participation de Pierre-Marie DELPU, Professeur d’histoire et géographie et docteur, membre associé de TELEMMe 

Avec Pierre-Marie DELPU, Professeur d’histoire et géographie et docteur, membre associé de TELEMMe 

En 1844 à Istanbul, un gang de faux monnayeurs passe devant la justice ; en 1594, un cadi de Chypre enfermé au bagne de Malte raconte son histoire – et ses malheurs. Deux ouvrages qui nous révèlent, traduits de l’Ottoman, les visages disparates et singuliers de déclassés, au cœur de l’Empire de la Sublime Porte ou dans ses périphéries, et nous emmènent à l’intérieur d’un monde encore fort méconnu en France. Lancement de la nouvelle série dans la collection « Famagouste » en collaboration entre l’École pratique des hautes études et les éditions Anacharsis.

Avec Hayri Gökşin ÖZKORAY, maître de conférences en histoire moderne à l’Université d’Aix-Marseille

Proposée par l’UMR TELEMME, Aix-Marseille Université / Présentation d’ouvrage collectif (Actes de colloque) - Nous interrogeons les représentations du régime fasciste, et leurs enjeux mémoriels, dans la production des artistes (cinéma, théâtre, arts plastiques) de 1945 à nos jours. - Afin d’ouvrir un dialogue fécond entre les - objets étudiés et l’histoire qui les entoure, nous observons ce corpus d’images, de gestes et de - paroles à la lumière de l’évolution historique, historiographique et générationnelle de l’Italie.

Avec Caroline PANE, docteure en Histoire contemporaine à Aix-Marseille Université et Bologne (Italie), membre associée de TELEMMe
Claudio PIRISINO, docteur en Études théâtrales à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
Emilia HERY, Docteure en Histoire de l’art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Thème brûlant de l’actualité mondiale et française, la question des inégalités économiques est un sujet typique d’histoire économique. Des spécialistes de cette disicpline souhaitent ainsi dialoguer autour d’une des questions sociales les plus discutées du moment. On pourra se poser la question de la formation des inégalités économiques à travers diverses études de cas aussi bien dans le temps que dans l’espace. Une grande interrogation portera sur la mesure de ces inégalités économiques, sur les biais des sources, un biais qui peut être rapproché des difficultés actuelles pour mesurer convenablement le phénomène. - Il n’est pas question d’utiliser l’histoire économique pour montrer que les inégalités économiques ont toujours existé, mais d’utiliser l’histoire pour apporter une contribution « historique » à la formation et aux conséquences des inégalités économiques. La carte blanche de l’AFHÉ entend ainsi participer au débat sur les inégalités économiques et sur leurs conséquences sociales.

Avec Anne MONTENACH, Professeur d’histoire moderne à l’Université d’Aix-Marseille

Les soulèvements récents en Algérie et au Soudan, dans la continuité des « printemps arabes » interrogent la manière dont les pactes internes aux sociétés arabes se fissurent et tentent de se recomposer. Les régimes de croissance des pays de la région excluent une grande partie de la jeunesse du marché du travail, lui confisquent sa dignité et l’empêchent de se projeter dans l’avenir. Des analyses d’économie politique comparative et des approches historiques permettront de dresser le bilan et les perspectives des révolutions arabes tant dans leur dimension interne qu’internationale.

Avec Karima DIRECHE, directrice de recherche au CNRS

Dans cette table-ronde on propose une réflexion qui concerne les relations italo-africaines et afro-italiennes et comment pendant l’époque contemporaine les pratiques sociales et administratives, la production d’identités collectives et les mobilités humaines ont influencé mutuellement les sociétés impliquées. 

MODÉRATION : François DUMASY, Maître de conférences à l’IEP Sciences Po d’Aix-en-Provence et membre associé de TELEMMe.​

Avec Nessim ZNAIEN, Docteur et enseignant à Aix-Marseille Université

Des ‘bassi’ et ‘fondaci’ du centre historique de Naples aux grands ensembles des ‘borgate’ de la périphérie de Rome, quels nouveaux usages sociaux et quelles politiques, entre destruction de l’habitat indigne, réaffectation et patrimonialisation.

MODÉRATION : Brigitte MARIN, Directrice de l’École française de Rome, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille.

INTERVENANTS : Bruno BONOMO, Professeur à la Sapienza Université de Rome, Eleonora CANEPARI, Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille, Marcello ANSELMO, Chercheur à la Sapienza Université de Rome, Alessandra BROCCOLINI, Professeur à la Sapienza Université de Rome